Historique

Alfred A. Tomatis s’oriente au terme de ses études de médecine vers la spécialité de phoniatre.

Très tôt confronté aux problèmes posés par des chanteurs en difficulté, il observe les étroites relations existant entre l’audition et la phonation. A. A. Tomatis est frappé par la similitude entre les troubles vocaux et les altérations de l’audition: les fréquences faiblement perçues par une oreille sont celles qu’on ne peut produire vocalement.